Le groupe Soleil-Levant

Tous solidaires, chacun chez soi sous un même toit

Nous sommes actuellement 6 foyers et sommes prêts à en accueillir 4 à 7 autres. N’hésitez pas à nous contacter pour informations et rencontres.

Carmen

Retraitée, dans une autre vie éducatrice spécialisée. J’aime la nature, les plantes, les arbres; lire, écrire, dessiner, modeler, chanter. J’aime les défis personnels et collectifs, échanger, m’impliquer, transmettre, construire.

J’aime les gens, jeunes et vieux, pour peu qu’ils m’étonnent. J’aime cuisiner, partager des repas, refaire le monde ; Contribuer à faire advenir une société plus solidaire et respectueuse de l’environnement me motivent dans le choix d’habitat partagé.

Sabine

J’ai souvent eu l’impression d’voir vécu jusqu’en 1968, en noir et blanc avec ses nuances. Depuis, la couleur baigne ma vie.

J’aime tâtonner, créer, bricoler, peindre, les plantes, l’océan et, par dessus tout, la Méditerrannée, apprendre seule et à plusieurs par le geste et la mise en œuvre.

Partager nos talents, nos expériences, nos rêves et nos rires boostent notre énergie.

Je ressens le besoin de « faire équipe » pour réaliser ce lieu et me conforter en patience et confiance en moi.

Martine

L’énergie de la barge rousse ; la curiosité pour les arts et la fringante nature ; le goût des révélateurs des mondes multiples ; le parti-pris de l’audace et de la joie pour que fourmillonne le vivre ensemble

Noëlle

Retraitée, je désire retrouver la ville avec ses richesses sociales et culturelles, tout en expérimentant un nouveau mode d’habitat avec les personnes dont je partage les valeurs : solidarité, respect mutuel et ouverture sur la ville. La proximité de la résidence des jeunes et du jardin partagé m’a attirée dans ce quartier.

Le travail accompli dans l’association nous a permis de nous apprécier et de consolider nos liens. Concevoir ensemble un bâtiment écologique, confortable et beau me passionne.

et André

Etant issu d’une grande famille, vivre au sein d’un collectif d’habitants ne me dépaysera pas. L’entraide, la solidarité et l’ouverture à autrui guident mes choix de vie.

Pour autant, avec Noëlle, je suis attaché à mon domaine intime que je conçois à mon image : un peu secret, spacieux, ouvert sur l’extérieur, en osmose avec la nature, empli d’objets utiles et futiles, reflets de ce que nous aimons, de ce que nous semons.

Mag

Avec la montée du télétravail, j ai eu envie pendant le confinement de vivre en bord de mer mais je ne me sentais pas de vivre seule dans une maison. J’avais envie d’un habitat écologique et d’une vie en copropriété autrement plus humaine et bienveillante que ce que je vis à Nantes où beaucoup de locataires sont irrespectueux vis à vis du bâtiment et de leurs voisins. 

Philippe

Tiana et Pascal

La 50aine approchante, les enfants sont grands et la petite fille grandit !
Militants associatifs depuis toujours et dans de nombreux domaines, nous sommes convaincus de la force du collectif. Faire des choses ensemble nous motive. Ne plus utiliser de voiture au quotidien, profiter de la proximité des restos, du théâtre est une autre motivation pour quitter notre maison désormais trop grande. Mais également pouvoir aller à des réunions, des manifs, des cours de sport sans avoir besoin de reprendre sa voiture ou d’attendre l’heure pour éviter les allers retours… Partager des choses avec d’autres personnes, préparer des repas et manger, faire du jardin, des ateliers créatifs, faire la fête, s’entraider au quotidien… Voici ce dont on a envie entre autre ! Tout en préservant notre intimité bien entendu.